Actualités

Semaine de la Solidarité 2022

La Semaine De La Solidarité est la rencontre estivale de tous les membres de Comac. Du 01 au 07 juillet, on part dans une réserve naturelle flamande, afin de recharger nos batteries après une année intense. On se penchera sur l'année écoulée tout en se tournant vers l'année prochaine. Tout cela s'accompagne de nombreuses activités : on prévoit des ateliers, des formations, des team buildings, des rencontres avec le monde du travail et plein d'autres choses !

Tout ça promet une semaine magnifique où nous pourrons lier des liens entre camarades de tous les coins du pays, un endroit où pendant une semaine nous pourrons travailler à un monde solidaire.

Comac en action contre les violences sexuelles devant le cabinet Glatigny : "Nous voulons plus que des flyers"

Ce lundi 9 mai, des membres de Comac, le mouvement étudiant du PTB, se sont rassemblés devant le cabinet de la ministre de l’Enseignement Supérieur Valérie Glatigny, afin de lui rappeler ses engagements en matière de lutte contre les violences sexuelles et appeler à davantage d’ambition politique.

#FreePalestine : a conversation with Omar Barghouti, co-founder of the BDS-movement

La violence grandit en Palestine, alors que les forces d'occupation israéliennes ont attaqué des fidèles Palestiniens en plein Ramadan dans la mosquée Al Aqsa. Pourquoi la préoccupation de nos gouvernements pour les droits humains s'arrête toujours aux frontières du régime d'apartheid d'Israël ? Comment peut-on, ici, aider le combat des Palestiniens pour une Palestine libre ? En septembre dernier, lors du festival ManiFiesta, on a pu discuter de tout ça avec Omar Barghouti, co-fondateur mouvement BDS (Boycott, désinvestissement et sanctions). #FreePalestine

Un réfugié = un réfugié

Un réfugié = Un réfugié. C'est le principe absolu à appliquer en cas de guerre et de crise. Pourtant, la Belgique refuse l'accès aux études supérieures à des dizaines d'étudiants qui fuient la guerre en Ukraine, mais ne sont pas ukrainiens.

Fight racism - Participe aux manifestations les 20 et 21 mars

Discrimination à l'emploi, refus d'entrer dans des bars, insultes, violences policières... A l'occasion de la Journée mondiale de lutte contre le racisme, mobilisons-nous pour mettre fin au racisme et à la division sur base de nos origines !

Un 8 mars avec Manon - Quand les femmes s'arrêtent, le monde s'arrête

Manon nous emmène à travers différentes actions du 8 mars, journée internationale de lutte pour les droits des femmes. Des puéricultrices en grève à la marche mondiale des femmes, suis-là pendant une journée de lutte pour une véritable politique féministe, engagée en faveur de l'égalité des salaires et de services publics forts, et avec pour ambition de mettre fin aux violences faites aux femmes.

8 mars : le plan du PTB pour mettre fin aux violences sexuelles sur les campus

À l’occasion du 8 mars, journée internationale de lutte pour les droits des femmes, le PTB dépose une proposition de décret pour lutter contre les violences sexuelles dans l’enseignement supérieur, via la création sur chaque campus de dispositifs externes et indépendants de signalement et de sanctions des abus.

Quand les femmes s’arrêtent, le monde s’arrête

Chaque année, lors du 8 mars, les femmes du monde entier sortent en rue pour revendiquer leur droit à l’égalité. Cette date historique du mouvement ouvrier porte comme symbole la Journée Internationale de Lutte pour les Droits des Femmes et rassemble encore aujourd’hui par millions le mouvement féministe. Violences sexuelles, sexisme ordinaire, inégalités salariales, pensions de misère, services publics sous-financés, précarité menstruelle,... Ce 8 mars 2022, il y a encore tant de raisons de se mobiliser pour les droits des femmes. Comac appelle à la grève ce mardi, dans tous les campus étudiants du pays, avec un message clair : “Quand les femmes s’arrêtent, le monde s’arrête” ! 

INAMI : Comment empêcher le gouvernement d’aggraver la pénurie de médecins ?

500 étudiants en médecine ont manifesté ce 16 février. Ils protestent contre un projet de réforme du ministre fédéral de la Santé Vandenbroucke. Si ce projet passe, ou toute nouvelle sélection à l’entrée des études comme un concours, la pénurie de médecins risque de s’aggraver. Comme si le gouvernement ne tirait aucune leçon de la crise du Covid. Mais que contient précisément cette réforme ? Comment faire barrage et quelles alternatives ?

“Victime on te croit, agresseur on te voit !” - Stop aux violences sexuelles et sexistes sur les campus !

Les campus des hautes-écoles et des universités doivent être des lieux où l'abus de pouvoir et les agressions sexuelles n'ont pas leur place. Les victimes doivent être crues et les coupables sanctionnés. C'est pourquoi Comac exige que chaque université et chaque école supérieure disposent d'un dispositif de signalement des agressions, externe et indépendant ; d'une cellule de prise en charge des victimes ; ainsi d'une campagne de prévention contre la violence sexuelle et le sexisme. Il ne peut y avoir une victime de plus. La ministre de l'enseignement supérieur Valérie Glatigny doit prendre des mesures à ce sujet de toute urgence. Signe notre pétition ICI !

Veux-tu changer le monde ?