Actualités

Scandale à l'ULB : la conséquence d'une vision élitiste de l'enseignement

Lundi dernier, un document de 97 pages créé par le Bureau des Etudiants en Médecine de l’ULB sortait dans la presse. On pouvait y découvrir le quotidien glaçant des étudiant.e.s en sciences dentaires, et le harcèlement, les insultes, le sexisme et le racisme qui y vivait. Ce samedi 8 juin, on apprend que le problème s’étend aussi à d’autres facultés.

Naomi Stocker étudiante à Bruxelles et candidate pour le PTB

Cet entretien à été repris de l'Avant-Garde, le journal du Mouvement des Jeunes Communistes de France. Pour l'original, cliquez-ici

Dans le cadre d’une série d’entretiens avec des étudiantes candidates aux élections au Parlement européen, nous avons rencontré Naomi Stocker. Elle est étudiante à la VUB, à Bruxelles, militante à COMAC, et candidate sur la liste du PTB (Parti du Travail de Belgique).

Trois raisons pour lesquelles Global Strike For Future est source d’espoir pour le climat

Ce 15 mars, des millions de personnes dans plus de 120 pays, sur tous les continents, ont pris part à la Global Strike For Future. En Belgique, plus de 50 000 personnes sont descendues dans les rues, pour la dixième semaine consécutive. En Suède, Greta Thunberg en est déjà à sa trentième semaine. On peut désormais affirmer que ce mouvement est historique. Tous les grands changements de l’histoire sont survenus après que le peuple est entré en mouvement. Cette première grève climatique mondiale est un pas dans la bonne direction pour remporter le défi climatique.

Enquête Test-Achats sur l’épargne des ménages: Comac défend la diminution du coût des études pour répondre à l’urgence sociale

Plus de 2 ménages sur 3 ont des difficultés à épargner selon les révélations de Test Achats aujourd’hui. Le coût de l’enseignement supérieur ferait partie du problème. Comac, le mouvement étudiant du PTB, avance 3 pistes concrètes pour répondre à l’urgence sociale et maintenir un accès à l’éducation pour toutes et tous : la diminution du minerval, l’encadrement des loyers des kots étudiants et l’octroi automatique de l’aide sociale pour tout étudiant remplissant les critères.

We’re not talking about more crumbs, we’re talking about a revolution!

Il y a 200 ans naissait Karl Marx. Il était le premier à écrire une analyse complète sur ce qui n’allait pas au sein du capitalisme. Deux siècles de capitalisme ont amené de la prospérité, mais aussi énormément d’inégalités, de guerres et de catastrophes naturelles. Quel avenir le capitalisme offre-t-il à notre génération ? Allons-nous être la première génération moins bien lotie que la génération de ses parents ? Allons-nous devoir vivre des guerres violentes ? Est-ce que les prochaines générations devront subir plus de division et de discrimination entre les différents peuples ? Est-ce qu’il restera ne serait-ce qu’un environnement et un climat vivable pour les prochaines générations si nous ne faisons rien pour arrêter la surexploitation capitaliste ?

Talkin’ About A Revolution : l’événement pour ceux qui veulent changer le monde !

Chaque année en mars Comac organise l’Ecole Karl Marx, un weekend de formation que l'on peut résumer en un slogan : “comprendre le monde, pour le changer”. L’année 2019 est une année exceptionnelle et cela demande donc un événement de formation exceptionnel et ambitieux. Ce sera une Ecole Karl Marx XXL : Talkin’ About A Revolution. Ce sera un weekend avec de grandes conférences données par des experts réputés qui nous viennent de Belgique et de l’étranger. Ces experts sont reconnus sur des thèmes tel que le changement climatique, l’inégalité sociale, le féminisme, l'économie, l’activisme sur les réseaux sociaux et plus encore. C’est un événement à ne pas rater, donc libérez vos agenda le 2 et le 3 mars, parce que ça va être une expérience unique pour toute personne qui rêve d’un autre monde !

Les étudiants à présent aussi dans la rue pour le climat: comment peuvent-ils renforcer le mouvement?

C’est la sixième semaine d’affilée que des dizaines de milliers de jeunes font grève le jeudi pour aller manifester pour le climat à Bruxelles. Cela fait plusieurs dizaines d’années que notre pays n’a plus connu un tel mouvement de protestation dans sa jeunesse. Le mouvement de protestation en Belgique se retrouve à la tête d’un mouvement international qui vient secouer les élites. Le jour de la Saint-Valentin aura vu les étudiants rejoindre la révolution climatique. Pour la première fois, les étudiants sont venus à Bruxelles depuis les différentes villes étudiantes pour manifester aux côtés des écoliers. Quel rôle les étudiants peuvent-ils jouer pour renforcer le mouvement climatique?

Analyse : La révolution climatique peut changer le monde

Un groupe de jeunes peut-il changer le monde ? Oui, à condition d’être en grand nombre et de continuer à se battre ensemble pour y parvenir. La révolution climatique vient à peine de commencer, et elle a déjà laissé une empreinte indélébile. Si le climat est devenu une priorité de l’agenda politique, ce n’est pas de la volonté des responsables politiques mais de la pression exercée d’en bas, par les jeunes en grève. Le débat sociétal sur le genre de transition écologique que nous voulons fait rage. Selon un sondage, 70 % des Flamands considèrent que l’action climatique est la priorité absolue. Tout le monde en parle et attend du gouvernement qu’il fasse enfin de véritables efforts, après de longues années de politique climatique déplorable. Et ça, c’est uniquement grâce aux jeunes.

Les multinationales vont-elles sauver le climat ?

« Sign for my Future » se veut la plus grande campagne pour le climat jamais menée en Belgique. Via une pétition, des chefs d'entreprise, médias et associations demandent une ambitieuse politique climatique. Mais la présence de certaine multinationales dans cette initiative soulève des questions. De grandes entreprises polluantes comme BNP Paribas Fortis, Unilever ou EDF Luminus ont-elles réellement leur place dans une campagne pour le climat ?

La grande révolution de l'hydrogène : comment une planification écologique peut sauver le climat

Nous pouvons encore sauver le climat. Le PTB a un plan, qui mise sur la technologie de l'hydrogène. Pour le mettre en œuvre, il va falloir changer radicalement et opter pour une planification écologique. Bref, opérer une révolution climatique. Le 2 décembre, le PTB portera ce plan lors de la manifestation Claim the Climate à Bruxelles.

Rejoins-nous sur What's App : deviens Apptivist !