Pétition : Glatigny doit garantir à chaque étudiant·e une place pour son blocus

Les infrastructures actuelles dans les universités et les hautes écoles ne suffisent pas pour garantir à chacun·e une place pour étudier dans de bonnes conditions. Et la situation est encore aggravée par la crise covid. Il y a pourtant plusieurs raisons qui rendent essentiel de garantir à chaque étudiant·e une place pour pouvoir étudier dans des conditions qui permettent et favorisent la réussite.

1. Étudier ensemble, c'est réussir ensemble. Partager ses cours, se retrouver pour étudier, s’entraider pour les cours difficiles, … ce sont autant de clés pour une session réussie.

2. Les étudiant·e·s sont de plus en plus sous pression psychologique et un tiers présente des symptômes anxieux sévères. Nous permettre de nous retrouver pour étudier, tout en respectant les gestes barrières, c’est une manière concrète de lutter contre la solitude.

3. 1 étudiant·e sur 4 n’a pas d’espace adéquat pour étudier à domicile. Le retour à l’enseignement hybride dans le secondaire fait qu’il y a encore moins d’espace pour les familles qui vivent dans un logement exigu.

Si les bibliothèques restent ouvertes pour étudier, elles sont insuffisantes pour accueillir tout le monde, particulièrement dans les Hautes Écoles.

Comac demande à la ministre Glatigny de mettre des salles d’étude à disposition des étudiant·e·s durant tout décembre et janvier, et sur chaque campus.

Le gouvernement doit prendre des initiatives en concertation avec les acteurs de l’enseignement supérieur mais aussi les secteurs culturels, horeca et les villes et communes. Des initiatives existent déjà dans certaines villes. Si c’est possible sur un campus, pourquoi ne pas l’organiser partout ? Signe la pétition pour soutenir cette revendication 👇

881 SIGNATURES
1,000 signatures

Signe la pétition

Tu veux devenir membre de Comac? Clique ici !
En choisissant « tu peux m'envoyer un mail » et/ou « tu peux m'envoyer un texto », tes données seront sauvegardées dans notre base de données Comac. Tu peux les consulter, les modifier ou les effacer à tout moment. Envoie ta demande à Comac, Boulevard Lemonnier 171 à 1000 Bruxelles ou à [email protected]

Veux-tu changer le monde ?