Nationalisme

'Coupons les mains, le Congo est à nous'. Ce qui s'est passé au Pukkelpop illustre bien le problème que les crimes de la colonisation du Congo sont à peine abordés dans l'enseignement. Comac, le mouvement étudiant du PTB, estime que cela doit faire partie du programme d'enseignement en secondaire et dans le supérieur.

« Theo Francken (N-VA) et son discours raciste ne sont pas les bienvenus sur nos campus », déclare Seppe De Meulder, de Comac, le mouvement étudiant du PTB. « Sa politique est antidémocratique et va à l’encontre des droits de l’homme. Nous ne voulons pas que nos universités accordent une tribune à quelqu’un qui permet qu’on « nettoie » le pays de bon nombre d’enfants et de femmes enceintes.

Comac, le mouvement de jeunes du PTB (Parti du Travail de Belgique) et le Parti Communiste (PCB) organisent une visite du Fort de Breendonk ce dimanche 10 mai. « Pour que jamais on n’oublie la barbarie nazie et les milliers de Résistants qui ont donné leur vie pour que nous vivions libre » rappelle Petya Obolensky, responsable de Comac.

Alors que, aussi bien la manifestation de PEGIDA Flandre que la veillée de Hart Boven Hard ont été interdits fin Janvier, PEGIDA Flandre a introduit une nouvelle demande de manifester à Anvers le 23 Février 2015. Dans le même temps HbH a lui aussi demandé à tenir une nouvelle veillée.

"Certains semblent s'étonner de ces résultats. Pourtant, si l'on jette un regard lucide sur notre société et les choix de nos gouvernements, on comprend que nous avons effectivement énormément de raisons aujourd'hui de craindre pour notre avenir, et au moins autant de ne rien attendre de ceux qui sont actuellement aux commandes."

Moins d’impôts pour les riches, moins de couverture sociale, réduction des services publics, faire travailler tout le monde plus longtemps... Telles sont quelques-unes des 438 propositions présentées la semaine dernière par la N-VA

Pages

Subscribe to RSS - Nationalisme

Comac logo© Comac Étudiants 2018.

Privacy

En collaboration avec: