Enseignement

Mardi 21 avril à 16h30 Comac (le mouvement de jeunes du PTB) organise un “Fly-In” place Surlet de Chokiers. Une action symbolique avec un lancer massif d'avions en papiers pour demander d'investir dans l'enseignement et les besoins sociaux plutôt que dans 40 nouveaux avions de combats F-35.

La Fédération Wallonie-Bruxelles prévoit de nouvelles coupes entre 120 et 160 millions d'euros fin mars, en plus des 140 millions déjà annoncés en octobre dernier. Parmi tous les budgets de la FWB, celles-ci auraient probablement des conséquences sur l'enseignement supérieur. Déjà largement sous-financé et en cure d'austérité permanente, les conséquences seraient désastreuses. Dans le même temps, la Flandre a connu à la rentrée dernière également une attaque sans précédent. Augmentation de minerval, sélection, rationalisations : Comac fait un petit passage en revue des dangers mais aussi de pistes alternatives.

Alors que les clichés sur la "passivité" ou "l'individualisme" de la jeunesse ont la peau dur, nous pensons au contraire que les jeunes d'aujourd'hui ont plus que jamais envie de changer le monde et la société. Nous ne voulons pas être une génération sacrifiée. Et ceux qui veulent faire croire, le font par intérêt. Une contribution de Charlie Le Paige, président national de Comac.
Les chiffres sont clairs : la pauvreté étudiante grandit, explose même. Dans le même temps, le coût des études augmente également, transformant de plus en plus l'enseignement supérieur en un privilège pour ceux qui en ont les moyens plutôt qu'un droit pour tous. Et les récentes mesures prises par le ministre de l'enseignement supérieur Jean-Claude Marcourt n'annoncent rien de bon.

Réclamer que les gouvernements investissent 6 milliards dans l'enseignement et les besoins sociaux, démocratiques et écologique plutôt que dans les F-35 et la guerre, c'est le message de la nouvelle campagne que Comac, le mouvement de jeunes du PTB, lance sur tous les campus étudiants du pays. Celle-ci se traduira à la fois dans une pétition, un site internet (www.6milliards.be) et une action le 22 avril.

Les femmes au sommet ? On les rencontre de plus en plus souvent. Une nouvelle sorte d'homme également commence à s'établir et qui participe à nettoyer, repasser, cuisiner. Est-ce une avancée positive ? Est-ce que cela signifie que le sexisme a (pratiquement) disparu de notre société ? Ou est-il uniquement moins visible, plus subtil qu'auparavant ?

Pages

Subscribe to RSS - Enseignement

Comac logo© Comac Étudiants 2018.

Privacy

En collaboration avec: