Enseignement

'Coupons les mains, le Congo est à nous'. Ce qui s'est passé au Pukkelpop illustre bien le problème que les crimes de la colonisation du Congo sont à peine abordés dans l'enseignement. Comac, le mouvement étudiant du PTB, estime que cela doit faire partie du programme d'enseignement en secondaire et dans le supérieur.

Les assemblées étudiantes et les blocages se multiplient dans les universités en France. Les étudiant.e.s s’opposent à la mise en place de la sélection à l’entrée des universités visant à en réduire l’accès. Une lutte qui, dans le cadre du mouvement plus large pour la défense des services publics mené par les cheminots, peut faire tache d’huile.
Tu ne sais pas par quel chemin te lancer à la conquête de tes syllabus ? Tu en as marre d'étudier tout.e seul.e et de succomber aux nombreuses tentations ? Tu désires étudier en groupe dans une ambiance agréable et prendre collectivement le stress à bras le corps ? Ça te plairait de rencontrer d'autres jeunes qui étudient la même chose que toi ? Tu aimerais être chouchouté.e par une équipe cuisine du tonnerre pendant cette période difficile. Tout cela est possible... à la bloque collective !
Du 26 au 31 décembre aura une nouvelle fois lieu la bloque collective, afin d’offrir un cadre d’étude agréable aux étudiant.e.s. Ce sont 300 étudiant.e.s qui particperont cette année. Une initiative de Comac, le mouvement étudiant du PTB, afin “d’apporter une aide concrète aux étudiant.e.s mais aussi pour nous opposer à la vision du “chacun pour soi et chacun ses problèmes”, dixit Naomi Stocker, la responsable de la bloque collective. A travers cette initiative, sous le slogan “Etudier ensemble pour réussir ensemble”, Comac veut mettre la solidarité et le collectif en avant. Courte interview avec cette étudiante qui a réussi avec son équipe le pari d’amener 300 étudiant.e.s à travers tout le pays!
Le 24 octobre sortait un rapport d’experts piloté par l’ARES intitulé « Horizon 2030 », pour guider les responsables politiques vers un enseignement « plus adapté » à la société et au marché du travail. Le rapport prône entre autres choses la mise en place de tests d’orientation obligatoires à l’entrée de l’université. Ce test d'orientation conduirait déjà à une forme de sélection sociale et ne serait qu'une première étape vers la sélection pure et simple.
Groupes de TP surpeuplés, étudiant.e.s sans promoteurs.rices de mémoire, pénurie de places de stage. C’est le quotidien des étudiant.e.s de la faculté de psycho de l’ULB qui décident de réagir. Ce mardi aura lieu leur première assemblée générale où celles-ci et ceux-ci dénoncent une baisse de la qualité de leur enseignement.

Pages

Subscribe to RSS - Enseignement

Comac logo© Comac Étudiants 2018.

Privacy

En collaboration avec: