Congrès

Contribuer au mouvement de solidarité avec les réfugiés, mener la lutte pour le climat et la résistance sociale : voici les enjeux principaux pour la rentrée de Comac, le mouvement étudiant du PTB. Comac vient de tenir son congrès de rentrée à Gand. Les grandes lignes pour l'année à venir y ont été discuté et une nouvelle direction a été élue. La direction nationale de l'organisation a été élue. Elle est composée de 6 jeunes originaires des différentes villes du pays. Avec la particularité de Comac d'être le seul mouvement de jeunes politique national du pays.

Comac, le mouvement de jeunes du PTB, sort de son 3e Congrès. Qu’est-ce qui y a été discuté ? Quels sont les projets pour les prochaines années ? C’est ce qu’on a demandé à Aurélie Decoene, présidente fraîchement élue.

Ces deux jours sont venus ponctuer des mois et des mois de travail. Que ce soit dans l’écriture des textes qui furent votés, les dizaines de commissions de lectures, les centaines d’amendements que les délégués ont déposés, sans oublié l’organisation d’un tel événement qui a mobilisé des dizaines de membres de Comac.

Comac, le mouvement de jeunes du PTB, réunit plus de 600 membres dans tous le pays. Au nord comme au sud, des groupes sont actifs les universités et des hautes écoles, dans des écoles secondaires et dans des quartiers de Bruxelles, Liège et à Zelzate. Et Comac est à un moment clé de son évolution : son troisième Congrès est en cours, qui aboutira en avril prochain. Interview d’Aurélie Decoene et Jouwe Vanhoutteghem, responsables du Congrès.

Subscribe to RSS - Congrès

Comac logo© Comac Étudiants 2018.

Privacy

En collaboration avec: