Max Vancauwenberge

Français

'Coupons les mains, le Congo est à nous'. Ce qui s'est passé au Pukkelpop illustre bien le problème que les crimes de la colonisation du Congo sont à peine abordés dans l'enseignement. Comac, le mouvement étudiant du PTB, estime que cela doit faire partie du programme d'enseignement en secondaire et dans le supérieur.

Réaction sur les événements récents à Montpellier.
Malgré les nouvelles révélations selon lesquelles le secrétaire d’État à l’Asile et à la Migration Theo Francken a menti depuis le début dans l’affaire du renvoi de réfugiés vers le Soudan, le Premier ministre a décidé de continuer à le couvrir. Preuve que Charles Michel a besoin de la N-VA pour se maintenir au pouvoir et continuer sa politique d’austérité.
Du 26 au 31 décembre aura une nouvelle fois lieu la bloque collective, afin d’offrir un cadre d’étude agréable aux étudiant.e.s. Ce sont 300 étudiant.e.s qui particperont cette année. Une initiative de Comac, le mouvement étudiant du PTB, afin “d’apporter une aide concrète aux étudiant.e.s mais aussi pour nous opposer à la vision du “chacun pour soi et chacun ses problèmes”, dixit Naomi Stocker, la responsable de la bloque collective. A travers cette initiative, sous le slogan “Etudier ensemble pour réussir ensemble”, Comac veut mettre la solidarité et le collectif en avant. Courte interview avec cette étudiante qui a réussi avec son équipe le pari d’amener 300 étudiant.e.s à travers tout le pays!
« 14 personnes arrêtées ce matin dans le parc Maximilien et 9 dans la gare du Nord, 3 affirment être mineurs. Selon la police, presque plus personne dans le parc. #opkuisen (nettoyer) »1 posta le secrétaire d'Etat à l'Asile et à la Migration Theo Francken sur Facebook aujourd'hui. Depuis plus d'une semaine, le ministre de l'Intérieur Jan Jambon organise des opérations policières de razzia afin de chasser les migrants du parc Maximilien. Comac se rend tous les vendredis sur place depuis quelques semaines pour distribuer un petit-déjeuner de solidarité aux personnes dans le parc. Retour sur la situation.
Près de 400 personnes, en majorité des étudiants, se sont mobilisées le jeudi 23 mars dernier, à l'occasion de la venue du secrétaire d'Etat à l'Asile et à la Migration Theo Francken à l'université de Gand, où il était invité pour donner une conférence. Marta Maes et Onno Vandewalle, organisateurs de la marche pour la solidarité et les droits humains, souhaitaient de cette manière faire entendre « la voix du #9000solidair », faisant ainsi référence au caractère progressiste et rebelle de la ville de Gand.

Pages

Subscribe to RSS - Max Vancauwenberge

Comac logo© Comac Étudiants 2018.

Privacy

En collaboration avec: