L'École Karl Marx édition 2019 débarque !

Nous vivons dans un monde chaotique. Notre système de sécurité sociale est constamment sous pression. On fait des économies sur les soins de santé, les services, l'éducation, ... Après Trump, Bolsonaro, un nouveau dirigeant autoritaire de droite arrive au pouvoir. Les réfugiés continuent de se noyer dans la Méditerranée et les gens dorment encore et toujours dans le parc Maximilien. C'est un monde inégal, où huit personnes possèdent plus que la moitié de la planète. Un monde qui montre ses limites : l'urgence climatique est aujourd'hui telle qu'il est urgent de commencer à produire autrement si nous voulons préserver l'avenir des générations futures. Bien sûr, ce n’est pas toujours facile de façonner ses opinions dans un monde aussi chaotique et brutal.

Cependant, les problèmes auxquels notre monde est confronté ne sont pas des phénomènes isolés. Ils sont liés les uns aux autres et font partie d'un tout plus vaste. Le jeune intellectuel allemand Karl Marx l’avait compris, aussi. Avec son partenaire Friedrich Engels, ils ont décidé qu’on devait regarder le monde sous un autre angle : qu’il fallait le comprendre mais aussi le changer. Et que pour comprendre ce qui s’y passe, nous devions l'envisager dans un contexte plus large : dans le cadre du système productif capitaliste.

Marx et Engels pensaient qu'il était important que les connaissances soient utilisées pour améliorer la société. Et heureusement, les événements décrits ci-dessus laisse aussi voir la possibilité d'un changement. En face des Trump’s et des Bolsonaro’s de ce monde, il y a un mouvement social mondial prêt à les combattre. Les employés de Bpost, Ryanair, Lidl, Aviapartner, ... ont décidé de résister et ont remporté plusieurs victoires. De nombreux citoyens solidaires se mobilisent chaque jour et accueillent les réfugiés. Le mouvement climatique se développe partout et exerce de plus en plus de pression sur le monde politique. Dans le monde entier, des millions de personnes descendent dans la rue pour la cause climatique. Toutes ces personnes révoltées qui résistent mettent en pratique les écrits de Marx et jettent des graines d'espoir pour tous ceux qui veulent changer le monde.

Mais, pour le changer, ce monde, il faut d’abord le comprendre. C'est pourquoi, chaque année, avec Comac, nous organisons l'École Karl Marx. Un week-end plein de discussions sur le monde d'aujourd'hui et sur comment nous allons le changer. L’occasion de suivre des dizaines de formations sur un large éventail de thèmes, d’assister à des conférences passionnantes le soir et de rencontrer des jeunes et des étudiants venus de tout le pays. Cette année, l'école Karl Marx se déroulera à l'ULB (Université Libre de Bruxelles) du vendredi 1 mars au dimanche 3 mars.

Horaire journalier :

9 h : petit déjeuner

10h : bloc 1

11h30 : pause

12h00 : bloc 2

13h30 : repas

14h30 : bloc 3

16h30 : pause

17h00 : bloc 4

18h30 : repas

Vous pouvez vous inscrire pour une demi-journée, une journée entière ou le week-end entier dans le formulaire ci-dessous. Les frais d'inscription comprennent également la nourriture (du petit-déjeuner jusqu’au dîner). Si vous n'habitez pas à Bruxelles et que vous en avez besoin (tapis et sac de couchage requis), un endroit pour dormir peut être mis à votre disposition.

Si vous payez avant le 7 février, cela vous coûte, respectivement, 7/13/25 euros pour une demi-journée, une journée ou un week-end. Après le 7 février le montant sera de 12/18/30 euros et de 14/21/34 euros si vous payez sur place. Alors, faites votre paiement au plus vite !

inscrivez-vous ici : https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSd4R8MujKMfIfmlIAY0HPPuq4IbNseW...

Comac logo© Comac Étudiants 2018.

Privacy

En collaboration avec: