Gand

Le succès de la marche pour la solidarité et les droits humains le 23 mars à Gand fut inacceptable aux yeux des membres des organisations étudiantes NSV (nationalistes flamands) et KVHV (syndicat catholique) mais aussi pour les Jeunes N-VA et les jeunes du Vlaams Belang qui ont pris Comac pour cible. La N-VA veut museler Comac et quiconque critique la société.

Subscribe to RSS - Gand

En collaboration avec: