étudiants étrangers

Depuis le 20 avril, les étudiants occupent les rectorats de l’UCL et de l’ULB. En cause, l’augmentation du minerval des étudiants hors-UE venus étudiés en Belgique. Celui-ci est passé cette année de 2758 € à 4175€, et pourrait plafonner à l’avenir à 12.525€, soit 15 fois le montant initial de 835 € réclamé aux étudiants résidents en Europe. Après 2 semaines de luttes, les recteurs maintiennent l’augmentation mais cèdent sur plusieurs points. Une première étape, à poursuivre jusqu’à l’obtention d’un minerval égal pour tout.e.s les étudiant.e.s. Pour cela, il est nécessaire d’élargir ce mouvement contre cette mesure inbuvable.

L'ULB a voté ce lundi des mesures restrictives pour l'admission des étudiants étrangers hors Union Européenne au sein de l'université. Ces mesures sont d'ordre financières et académiques. Pour Comac, ces mesures sont discriminantes, et surtout elles suivent la logique de sélection dangereuse qui gagnent sans cesse du terrain dans notre système d'enseignement, à l'inverse de la vision démocratique que nous défendons.

Subscribe to RSS - étudiants étrangers

En collaboration avec: