Ecologie

Du 6 au 17 novembre 2017, Bonn accueille le nouveau sommet climatique international (COP23). L'état d'avancement de l'Accord de Paris sur le climat de 2015 y sera discuté. Comac met plusieurs bus à disposition afin de permettre à un maximum d’étudiants en Belgique d’aller faire entendre leur voix pour un accord climatique ambitieux et contraignant, à la veille de l’ouverture du sommet.

L’ouragan Harvey fait rage à Houston, Texas. Alors que le tempête continue à sévir, de plus en plus de gens s’interrogent : cette catastrophe pouvait-elle être évitée ? Est-ce un hasard si, ces dernières années, nous assistons à des phénomènes météorologiques aussi extrêmes ? L’homme et le changement climatique y sont-ils pour quelque chose ? Et les habitants de Houston ne pouvaient-ils être mieux protégés contre une telle catastrophe naturelle ?

L’énergie nucléaire n’est pas une alternative à l’énergie fossile, bien au contraire. Et il faut en sortir au plus vite vu sa dangerosité. Les vieilles centrales nucléaires doivent immédiatement être fermées, comme Tihange 2 qui comporte 3 000 fissures ou Doel 3, qui en a plus de 13 000. C’est pourquoi le 25 juin prochain, 10 000 personnes formeront une chaîne humaine allant des Pays-Bas à Tihange en passant par l’Allemagne. Comac participe à cette mobilisation.

« Non à la prolongation des centrales nucléaires » : dans le cadre du vote en séance plénière sur la prolongation de la durée de vie des centrales nucléaires, le mouvement de jeunes du PTB, Comac, organisait une action ”Die-in” contre la politique actuelle du gouvernement en matière d'énergie nucléaire

En décembre 2015 aura lieu à Paris le grand sommet annuel sur le climat. Les organisations écologistes en ont fait LE rendez-vous pour une grande mobilisation populaire, afin de créer un rapport de force pour une transition écologique durable et socialement juste. Comac se joint à cet appel, soutient la mobilisation du Climate Express et mobilise activement pour aller ensemble vers Paris 2015. Toi aussi, participe en t'inscrivant vite ici : il ne reste plus beaucoup de places !

Ce 5 février, le CEO de Nestlé sera reçu en grande pompe lors des « Tribunes de l'ULB » pour y discourir, sans aucun contradicteur, sur « le rôle sociétal d'une multinationale ». Numéro un mondial de l'agro-alimentaire, de nombreuses ONG dénoncent pourtant la responsabilité ou le rôle plus qu'ambigu de Nestlé dans des famines en Afrique, d'assassinats de syndicalistes en Amérique latine et dans des déforestations massives en Asie.

Pages

Subscribe to RSS - Ecologie

En collaboration avec: