Conflit israelo-palestinien

Depuis plusieurs jours, les médias du monde entier diffusent l'augmentation de la tension entre Israël et la Palestine. Hier, cent mille personnes étaient rassemblées dans les rues de Jérusalem en opposition au contrôle israélien de la mosquée Al-Aqsa, située dans la partie palestinienne de la ville. Trois jeunes Palestiniens ont été tués et plusieurs centaines d'autres blessés par la répression de l'armée israélienne lors de cette manifestation.

#Happy (#Gaza Edition) - #Pharrell Williams (Gaza Style)

Une opinion de Maxime, membre de Comac à l'ULB, récemment publiée sur son profil Facebook (avec la vidéo en bas d'article)

 

Gaza avant l'enfer.

Je ne peux pas m'empêcher de me demander combien de ces jeunes hommes, femmes et enfants sont aujourd'hui encore vivants, combien des lieux aperçus sont aujourd'hui des tas de gravats ?

Le crime des gazaouis, le crime des palestiniens ? Aucun.

800 personnes se sont réunies Place des Martyrs pour rendre un hommage aux victimes de Gaza, tuées par les bombes israéliennes. Cette veillée d’hommage organisée à l’initiative du PTB (Parti du Travail de Belgique) a été un grand moment, riche en témoignages et en émotions, qui a permis d’entendre les nombreuses voix de résistance à la politique israélienne.

In Nederlands beneden

Omar Barghouti, philosophe, chorégraphe et militant palestinien vivant à Rammallah, est une figure mondialement connue de la résistance civile palestinienne. Il est aussi et surtout un des membres fondateur de la campagne contre l'occupation et l'appartheid israélien « Boycott, Désinvestissement, Sanctions ». La campagne BDS

Omar Barghouti donnera une conférence sur le l'histoire de la campagne BDS, ses réalisations, ses défis. Une attention particulière sera portée à la question du boycott accadémique.

- Qu'est-ce que le mouvement BDS?

- Qui défend le BDS aujourd'hui ?

- Le BDS a-t-il déjà eu des effets sur la situation en Palestine et en Israël?

- Quelles solutions le BDS défend-il pour la paix au Proche-Orient?

- Le BDS est-il contre l'existence d'Israël ?

Les universités belges peuvent-elle défendre la paix eau Moyen-Orient tout en entretenant des relations avec des universités israéliennes?
Vous entendez des opinions différentes au sujet de la campagne BDS, vous vous posez des questions sur la pertinence de cette approche? Pour entendre l'avis d'un acteur de terrain, vennez écouter et poser vos questions, réagir!

Cette conférence sera, sous réserve, animée par Michel Collon.

Une conférence oragnisée par Comac (mouvement de jeunes du PTB), Intal, BDS-ULB et les JAC
ULB – Auditoire H2215 – le 30 avril 2013 à 19h30
Conférence en Anglais – Traduction simultanée possible mais nombres de casques limités

~-~

Omar Barghouti, een Palestijnse academicus uit Ramallah, is een wereldwijd gekend figuur van het Palestijns populair verzet. Hij is vooral gekend als één van de oprichters van de campagne voor boycot, desinvestering en sancties (bds-campagne) tegen Israël als actiemiddel tegen de bezetting van Palestina en het Israëlisch Apartheidssysteem.

Omar Barghouti geeft een conferentie over de geschiedenis van de BDS-campagne, de uitdagingen en haar successen. Een bijzondere aandacht zal gaan naar de academische boycot.

Wat is de beweging voor BDS?
Wie verdedigt deze beweging vandaag?
Heeft de BDS-campagne effect gehad op situatie in Palestina en in Israël?
Welke oplossingen biedt de campagne voor vrede in het Midden-Oosten?
Is de beweging voor een BDS tegen het bestaan van Israël?
Kunnen Belgische universiteiten vrede in het Midden-Oosten verdedigen terwijl ze relaties Israëlische universiteiten onderhouden?
Je kent verschillende standpunten over de bds-campagne, je vraagt je af of deze aanpak wel de juiste is? Kom naar deze conferentie en stel je vragen aan een man van het terrein.

De conferentie wordt - onder voorbehoud - geanimeerd door Michel Collon.

Organiatie: Intal, Comac, BDS-ULB en JAC

Waar: ULB – Brussel - auditorium H22 15 – 30 april 2013 om 19u30

De conferentie zal doorgaan in het Engels - Simultaanvertaling is voorzien maar er is slechts een beperkt aantal hoofdtelefoons ter beschikking.

Shimon Peres, président de l 'Etat d’Israël est à l’honneur ce mardi 5 mars lors d'une « soirée académique » suivie d'un « walking dinner » avec la participation d'Hervé Hasquin, Pieter De Crem et de ... Didier Vivier, recteur de l’ULB. Si l'on ne devait pas en attendre plus de la part de "Crembo", la participation des autorités académiques à cet évènement est tristement révélateur. 

Le 5 mars prochain, Didier Viviers, Recteur de l'ULB, participera à une "Séance-Académique" organisée par le CCOJB, Forum et l'ambassade israélienne, avec Shimon Peres, président de l'Etat d'Israel. Comac-ULB dénonce le soutien ouvert apporté ici à la politique criminelle de l'Etat israélien et appelle à la mobilisation de tous les acteurs de l'université pour refuser que le recteur associe le nom de l'ULB à cette soirée.

Subscribe to RSS - Conflit israelo-palestinien

En collaboration avec: