Comac Etudiants Bruxelles (fr)

Le 12 janvier dernier, un professeur de l’ULB a tenu des propos racistes (« en plus, il a une tête de jihadiste »). L'enjeu n'est pas cet acte particulier mais qu'il soit possible, sur nos campus, d'avoir un comportement raciste sans craindre de sanction. Le racisme nourrit notre système. Une seule solution : le changer.
Groupes de TP surpeuplés, étudiant.e.s sans promoteurs.rices de mémoire, pénurie de places de stage. C’est le quotidien des étudiant.e.s de la faculté de psycho de l’ULB qui décident de réagir. Ce mardi aura lieu leur première assemblée générale où celles-ci et ceux-ci dénoncent une baisse de la qualité de leur enseignement.

Les autorités de l’ULB ont décidé, la semaine dernière, de rendre la location de locaux systématiquement payante, et d’en augmenter le prix. Les cercles devront donc payer pour réserver la plupart des auditoires afin d'y faire leurs conférences, ateliers, semaines culturelles, festivals estudiantins. Par exemple, avec ce nouveau système, la conférence sur l’écologie organisée par comac le 8 novembre dernier aurait dû couter plus de 400 euros, sans compter le matériel à louer (micro etc.) qui deviendrait lui aussi payant.

J’ai vu beaucoup de réactions sur ce qu'il s’est passé à la VUB le mardi 2 mai lors du blocage contre Theo Francken. J’ai vu circuler beaucoup d’amalgames est de fausses informations. J’ai vu un secrétaire d’État en profiter pour se placer en tant que victime de la censure et attaquer « l’extreme gauche » sur les réseaux sociaux. C'est pourquoi je souhaite mettre quelques points sur les « i ».

Au départ, la direction d'ISS ne voulait pas négocier, ni même recevoir les représentants des travailleurs. Après 3 jours de grève et un large soutien des étudiants et du personnel du l’ULB, les travailleurs d’ISS ont gagné de meilleures conditions de travail et deux de congé extra légaux payés.

Le 27 janvier dernier, dans un communiqué de presse commun, l’Université Libre de Bruxelles et la multinationale de la consultance McKinsey annonçaient la fin de leurs négociations. Celles-ci concernaient le possible soutien financier de l’entreprise dans la construction d’un nouveau bâtiment sur le campus de la Plaine en échange de pouvoir y installer ses bureaux belges. Retour sur cette lutte victorieuse.

Pages

Subscribe to RSS - Comac Etudiants Bruxelles (fr)

En collaboration avec: