COMAC, c'est quoi ?

Un monde à renverser…

Nous vivons aujourd’hui dans un monde de fou, une société profondément inhumaine. Alors qu’il faudrait moins de 100 milliards de $ pour résoudre l’ensemble des problèmes les plus graves de l’humanité, les Etats ont déjà dépensé plus de 2.000 milliards de $ pour sauver les grandes banques tandis le budget de la seule armée américaine dépasse les 500 milliards de $ par an. La crise économique sans précédent que nous connaissons aujourd'hui frappe - et va frapper toujours plus fort - les travailleurs, les jeunes et les plus démunis, tandis que la minorité des millionnaires, des grands banquiers et des spéculateurs qui l'ont causée continuent à faire du profit. 

Au début du XXIe siècle, nous produisons dans le monde 17 fois plus qu'il y a cent ans. Il serait parfaitement possible d'assurer un avenir à plus d'un milliard de jeunes sur cette planète. Sur Terre, toutes les conditions de connaissance et de développement technologique et industriel sont réunies pour faire vivre ses 7 milliards d’habitants dans la paix, le développement, la bonne santé et l'alphabétisation. C'est pourtant le contraire qui se passe.

Un autre monde n’est pas seulement possible…

Dans notre société, seul la soif de profit de quelques centaines de capitalistes guide les politiques actuelles. Les besoins des gens n’ont pas droit au chapitre. 
La solution est pourtant logique : la planète et toutes ses richesses (terres cultivables, grandes entreprises, connaissances scientifiques,…) doivent être considérées comme un patrimoine commun. Tout cela pour donner à des milliards de travailleurs et de paysans le droit de profiter du fruit de leur travail, de leurs efforts. Cette solution n'est pas seulement possible, elle est également vitale. Elle est nécessaire à la survie, la dignité et le développement culturel des hommes.

Dans cette logique de profit, la jeunesse est la première victime : augmentation du coût des études, pression toujours plus grande au travail (quand on en trouve un !), chasse aux chômeurs, difficulté d’entrer dans la vie active, dégradation de l'environnement, jeunes soldats envoyés au front,…

Comac, un mouvement de jeunes actif et révolutionnaire

Comac rassemble tous les jeunes, en particulier les écoliers et les étudiants, qui n’acceptent pas la société actuelle. Les jeunes qui n’acceptent pas de voir leur avenir hypothéqué par une minorité qui veut toujours plus de profit, qui refusent de voir la nature détruite par l'appât du gain, qui n'acceptent pas les guerres faites au nom du pétrole ou du dollar. Les jeunes qui veulent une société juste, une société qui répond aux besoins des gens et pas du profit. 
Comac veut rassembler tous les jeunes qui refusent les logiques racistes, nationalistes et fascistes.

Comac, c’est l’écoute, l’organisation de débats, d'échanges, de discussions, c’est l’apprentissage mutuel. C’est aussi le développement des moyens et des outils (étude du marxisme, formations, débats,…) pour comprendre le monde. Finalement, cela veut dire passer à l’action (manifs, action d’éclat, activités culturelles, projets de soutien, voyage, etc.).
Ce style, cette vision du monde se résume dans notre slogan CHENGE THE WORLD, en référence à Che Guevara.

Comac est le Mouvement de Jeunes du PTB

Comac lutte au côté du Parti du Travail de Belgique (PTB). La lutte et les mouvements sociaux ont besoin des jeunes. D’un autre côté, ce n'est pas non plus la jeunesse, seule, qui changera la société. Elle pourra jouer un rôle important si elle lutte aux côtés de l'ensemble des travailleurs et peuples qui subissent l'exploitation.

Les 10 points de lutte de Comac

Comac rassemble tous les jeunes de 14 à 30 ans qui se reconnaissent dans au moins un des dix points suivants et veulent agir en ce sens :

  1. Pour un enseignement gratuit, démocratique et de qualité

  2. Pour des droits politiques et sociaux égaux pour tous – contre le racisme et les partis d’extrême droite

  3. Pour la paix et la résistance à la guerre

  4. Pour la protection et la défense d’un environnement sain et de qualité

  5. Pour de bons moyens de communication et de bons transports publics gratuits

  6. Pour des soins de santé et une aide judiciaire accessible à tous

  7. Pour un travail stable et humain

  8. Pour la défense des droits démocratiques

  9. Pour une culture accessible, progressiste et internationaliste

  10. Pour le socialisme

4 bonnes raisons de devenir membre de Comac 

1. C'est donner du poids à tes idées. Fini d'être seul à te dire qu'il y a plein de choses qui ne tournent pas rond. Ensemble, on est plus fort! 

2. Tu es invité à toutes les réunions où nous décidons ensemble des activités et des thèmes sur lesquels on va bouger.

3. Cela donne accès à certaines activités pubiques de Comac à prix réduit. 

4. Tu reçois Solidaire, le journal du Parti du travail de Belgique, un journal d'infos alternatives. Ainsi que la newsletter de Comac pour suivre tout ce qui se passe.

Au programme chaque année Comac c'est : 

  • Des manifestations et des actions contre les injustices. 
  • Un week-end de formation national, "l'Ecole Karl Marx", parce que le savoir est une arme. 
  • Le Camp pour la paix au début de l'été avec des jeunes de toute la Belgique
  • Manifiesta, la fête de la solidarité qui rassemble des milliers de personnes. 
  • Et encore de nombreuses activités et actions régionales. 

Pour devenir membre de Comac, inscris-toi ici

Pour voir les contacts de Comac dans ta ville ou ta région, clique ici

Pour en savoir plus sur Comac, n'hésite pas à aller voir les textes de notre 2e et notre 3e congrès.
(N.B.: ces textes sont votés en 2008 et 2011, avant la réorganisation de décembre 2012. En conséquence ils engagent seulement l'association de fait bilingue, et non Comac vzw et Comac asbl. Ces deux dernières organisations les utilisent quand même comme moyen d'orientation. Pour plus d'info, voyez ci-dessous).

Structures légaux

Tu peux trouver tous les infos sur les structures de Comac et les aspects juridiques ici.

En collaboration avec: