Tibor Van Cutsem

Français
Le 8 mai dernier, Yves Poullet évoquait le besoin d’augmenter le minerval des étudiant.e.s. Si nous tirons le même constat sur le manque de moyens de notre enseignement supérieur, Comac s’oppose fermement à la position de l’ancien recteur de l’UNamur. Après avoir voulu aller prendre l’argent dans la poche des étaudiant.e.s étranger.e.s, c’est maintenant tou.te.s les étudiant.e.s qui se retrouvent dans la ligne de mire. Nous avons au contraire besoin de plus de financement public pour remettre l’accessibilité et la démocratisation au centre des priorités de notre enseignement.
Des actions ont lieu sur plusieurs campus de Belgique pour lutter contre la hausse du minerval des étudiant-e-s hors Union Européenne. En utilisant l’équité comme fausse excuse, la majorité PS-CDH et les recteurs font le choix d'une mesure discriminatoire qui menace l’accessibilité et pousse vers l'élitisation de notre enseignement supérieur. Comac soutient ces actions et appelle à la mobilisation contre une mesure injuste et dangereuse.
Subscribe to RSS - Tibor Van Cutsem

En collaboration avec: