Jos D'Haese

Néerlandais

L’ouragan Harvey fait rage à Houston, Texas. Alors que le tempête continue à sévir, de plus en plus de gens s’interrogent : cette catastrophe pouvait-elle être évitée ? Est-ce un hasard si, ces dernières années, nous assistons à des phénomènes météorologiques aussi extrêmes ? L’homme et le changement climatique y sont-ils pour quelque chose ? Et les habitants de Houston ne pouvaient-ils être mieux protégés contre une telle catastrophe naturelle ?

Diversity In Antwerp City, un festival de quartier à l’initiative de jeunes anversois, fait le buzz sur Facebook : en quelques jours près de 5 000 personnes ont fait savoir qu’elles seraient présentes. Pour les jeunes PTB, organisateurs du festival, l’objectif est de montrer que la superdiversité est un atout et aller à l’encontre d’un certain discours polarisant propagé par le monde politique ces derniers temps.

Comac, le mouvement de jeunes du PTB, a renommé lors d'une action symbolique, le ministère de l'Enseignement de Hilde Crevits. "Ministère de l'inégalité", peut-on maintenant lire sur l'imposant bâtiment. "Un symbole pour les mauvais choix faits par le ministre», a déclaré Jos D'Haese, porte-parole de l'organisation de jeunesse de gauche. «Décision après décision Crevits prend des mesures qui menacent d'approfondir les inégalités déjà marquées dans l'enseignement flamand."
Ce jeudi 2 octobre, un cortège de 4 000 étudiants a défilé dans les rues de Bruxelles afin de réclamer un enseignement accessible et de qualité. Avec des slogans comme « Pas d'austérité sur notre avenir » et « L’enseignement est un droit, pas un privilège », ils ont fait savoir au nouveau gouvernement flamand que faire des coupes budgétaires sur l’enseignement était inacceptable. Le PTB et Comac, son mouvement de jeunes, étaient bien présents eux aussi pour protester contre l’augmentation du minerval.
« On peut encore freiner le changement climatique, mais c'est maintenant qu'il faut prendre des mesures. » Voilà ce qu'affirme le GIEC (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat des Nations unies) en présentant la troisième partie de son cinquième rapport sur le climat. Pour le PTB, la conclusion est claire : si nous voulons intervenir dès aujourd'hui, nous devons remettre aux mains de la société les leviers d'une révolution verte.
Le 20 novembre, la Ligue des droits de l’Homme et la Coalition des droits de l’Enfant ont introduit une requête en annulation de la nouvelle loi sur les amendes SAC auprès de la Cour constitutionnelle. Un rassemblement a eu lieu devant le Palais de justice à l’occasion de cette nouvelle étape dans la lutte contre cette loi votée en juin en dépit de la forte opposition et de deux grandes mobilisations de 213 organisations de terrain. Le PTB et son mouvement de jeunes Comac étaient présents.

Pages

Subscribe to RSS - Jos D'Haese

En collaboration avec: